Acheter une Entreprise Sans Mise de Fonds

analyse de chiffres
icone blogue

Acheter une entreprise sans mise de fonds

Accueil » Acheter une Entreprise Sans Mise de Fonds

La réponse est simple : ce n’est pas facile, mais ça se fait! Blague à part, pour le banquier, financer l’achat d’une entreprise sans mise de fonds nécessite la présentation d’un dossier bien plus étoffé à son approbateur de crédit. Il devra lui démontrer qu’il est approprié pour la banque de participer au financement du projet sans exiger d’investissement initial de l’acquéreur, et confiant du succès futur du releveur de l’entreprise.

Voici quelques questions auxquelles vous devrez apporter des réponses satisfaisantes lorsque vous sollicitez du financement pour sécuriser l’achat d’une entreprise sans mise de fonds:

  • Pourquoi vous, et non quelqu’un d’autre? Quelle importance relative accordez-vous à l’achat de cette entreprise, et quel sera votre degré d’implication post-acquisition? Avez-vous de l’expérience dans cette industrie?
  • De par votre analyse et vos prévisions financières, comment prévoyez-vous rembourser la dette post-acquisition? Si les profits historiques de l’entreprise ne suffisent pas pour justifier l’emprunt total, qu’est-ce qui changera sous votre gouverne dans le futur (augmentations des ventes, économies d’échelles de la nouvelle structure, coupure et remaniement opérationnels, etc.)? Est-ce que vos hypothèses et objectifs sont réalistes?

  • Dans l’éventualité où les choses se corsent, avez-vous prévu un fond d’urgence externe pour supporter les enjeux financiers potentiels de demain? S’il y a un pépin causant une pression importante sur les liquidités de l’entreprise, serez-vous en mesure d’intervenir financièrement au besoin? Quelle sera la qualité de la gestion financière dans votre entreprise et dans votre vie personnelle au cours des prochaines années?

  • Finalement, s’il manque de fonds pour compléter le montage financier, avons-nous des alternatives? Est-ce qu’il y aura une balance de vente de négociée avec le vendeur, et quelles en seront les conditions? Avez-vous intéressé d’autres investisseurs potentiels?

N’attendez surtout pas à la dernière minute pour travailler vos réponses à ces questions : par expérience, lorsque ces enjeux sont abordés par nos partenaires, l’aisance à répondre et le niveau de confiance des entrepreneurs questionnés peuvent faire la différence entre une lettre d’intention et un refus de poursuivre les démarches subséquentes auprès d’un grand nombre de banquiers.

Si vous avez des questions ou un besoin immédiat d’accompagnement dans vos démarches, n’hésitez pas à nous contacter pour en discuter avec notre équipe.